Présentation de l'Association Valentin Haüy

L'Association Valentin Haüy nationale

Organisation

L'Association Valentin Haüy (prononcer : A-U-I) au service des aveugles et des malvoyants exerce sa mission tant à son siège parisien qu'à travers ses 80 Comités régionaux et locaux créés dans toute la France.

  • Reconnue d'utilité publique, l'Association Valentin Haüy au service des aveugles et des malvoyants fonctionne grâce aux dons et legs qu'elle reçoit ; elle ne touche que très peu de subventions.
  • Conseil d'administration élu, avec parité entre déficients visuels et voyants.
  • Ressources humaines : près de 3.800 bénévoles réguliers ; 452 salariés, dont 118 aveugles ou malvoyants, répartis entre le siège, les 80 Comités régionaux et les 6 établissements gérés.


Etablissements gérés

  • Un Centre de formation et de réadaptation professionnelle (25 diplômés par an : agents d'accueil, secrétaires, canneurs-rempailleurs, masseurs-kinésithérapeutes).
  • 2 centres d'aide par le travail (CAT), un centre de distribution de travail à domicile (CDTD), une entreprise adaptée (ex-atelier protégé), un institut médico-professionnel (IM-PRO) et un centre résidentiel à Paris.

Origine

L'association a été créée en 1889 par un aveugle, Maurice de la Sizeranne (1857-1924), sous le nom de celui que l'on a pu appeler «le premier instituteur des aveugles». Valentin Haüy (1745-1822) fonda, en 1784, la première école pour jeunes aveugles des deux sexes. Il leur apprit à lire grâce à des caractères gravés en relief comme ceux utilisés dans l'imprimerie.

Son école, nationalisée en 1791, fut à l'origine de l'Institution royale des jeunes aveugles sous la Restauration, où le jeune Louis Braille, aveugle de naissance, mit au point, entre 1826 et 1829, son célèbre système d'écriture sous forme de combinaisons de six points en relief par caractère, toujours actuel. Cette institution est ensuite devenue l'Institut national des jeunes aveugles (INJA), toujours très actif.

Le fondateur de l'Association Valentin Haüy au service des aveugles et des malvoyants reconnaissait en Valentin Haüy l'émancipateur des aveugles, le promoteur de leur réhabilitation par l'instruction et le travail.

L'Association Valentin Haüy au service des aveugles et des malvoyants fut reconnue d'utilité publique en 1891, qualité confirmée après la loi de 1901 sur les associations.